Rechercher

Editions du Septénaire
eLibrairie Spiritualité Gnose Hermétisme

Editions du Septénaire
eLibrairie Spiritualité Gnose Hermétisme

Les Trois pommes d’or – Commentaire sur l’Atalante fugitive de Michel Maïer

de

18.50

Ce n’est pas un hasard si notre siècle a vu à la fois la désintégration nucléaire et la divulgation du secret alchimique qui en est la contrepartie et l’antidote. Cette dernière découverte a été l’œuvre de C.G. Jung dont Étienne Perrot est l’un des héritiers. Le présent volume est une élucidation d’une série d’images comptant à la fois parmi les plus belles et les plus mystérieuses de l’hermétisme classique, les emblèmes de l’Atalante Fugitive de Michel Maïer (1617). Rappelons qu’Étienne Perrot a traduit cet ouvrage. Rompant, comme le veut l’Esprit du temps, avec la règle selon laquelle les alchimistes expliquaient ce qui est obscur par ce qui l’est plus encore (obscurum per obscurius), l’auteur s’adonne avec allégresse au dévoilement de ce qui avait dû demeurer caché au long des siècles, en illustrant sa démonstration à l’aide de songes de contemporains.

Les gravures de M. Mérian qui illustrent le texte de M. Maïer servent aussi de thèmes à des leçons de vie conduisant à la réalisation de la totalité intérieure, qui est la Pierre des sages et «le dieu terrestre». Les Trois pommes d’or témoignent que «la voie de la libération» possède, dans l’alchimie restaurée par Jung, une expression autochtone qui n’a rien à envier à l’Orient. Il émane de ces pages une poésie et une fraîcheur qui font comprendre le nom de gaie science appliquée à l’art hermétique.

Plus que 1 en stock

UGS 9782902707133 Catégorie Éditeur

Informations complémentaires

Poids 0.510 kg
Dimensions 23.5 × 16 × 3.2 cm
ISBN

978-2902707133

ISBN-10

2902707134

Nombre de pages

342

Date de parution

1981

Vous aimerez peut-être aussi…