Rechercher

Editions du Septénaire
eLibrairie Spiritualité Gnose Hermétisme

Editions du Septénaire
eLibrairie Spiritualité Gnose Hermétisme

La Nuée sur le sanctuaire

de

12,00

Editions Amitiés spirituelles

Selon le conseiller aulique, l’homme est déchu parce qu’il habite une zone intermédiaire entre la lumière et l’ombre. Il peut se régénérer grâce au maître de cette œuvre qui est en nous: Jésus-Christ. Ainsi se dissipera la nuée qui masque le sanctuaire, solide et pur.

Rupture de stock

Description

Extrait

« L’œil intérieur de l’homme, c’est la raison. Si cet œil intérieur est éclairé par la lumière divine, alors il est le vrai soleil intérieur, par lequel tous les objets viennent à notre connaissance. Tant que la lumière divine n’éclaire pas cet œil, notre intérieur commence quand cette lumière se lève. Ce soleil de l’âme éclaire notre monde intellectuel, comme le soleil extérieur éclaire le monde extérieur.

Cet œil intérieur doit être conservé sain, pur et inaltérable: alors il peut s’élever, comme l’œil extérieur vers le ciel; et comme l’œil extérieur peut considérer le firmament, les étoiles et le soleil, ainsi l’œil intérieur peut voir tout le ciel, les anges et Dieu même.

Quelle grande destinée en l’homme intérieur! »

Informations complémentaires

Poids 0,164 kg
Dimensions 16,5 × 11,5 × 1,8 cm
ISBN

978-2905651174

Date de parution

1991

ISBN-10

2905651172

Nombre de pages

169

Auteur

VON ECKARTSHAUSEN Karl

Karl von Eckartshausen est un écrivain, philosophe et théosophe allemand, né au château d'Haimhausen en Bavière, 1752, mort à Munich en 1803. Il influencera profondément l'occultisme et le romantisme en Allemagne, ainsi qu'en Angleterre et en France. Eckartshausen est le fils du comte Carl von Haimhausen, dont la protection lui permet d'être nommé conseiller aulique, membre de l'Académie de Bavière dès 1777, censeur de la librairie en 1780 et enfin conservateur des archives de Bavière en 1784. C'est à partir de l'année 1788 qu'il délaisse ses recherches scientifiques, politiques et juridiques pour se consacrer à la théosophie1. II publie un grand nombre d'écrits dont les plus connus sont un Traité de la Création et un petit livre de théologie mystique intitulé Dieu est l'amour le plus pur, paru en 1790. Cet ouvrage, qui soutient une forme chrétienne de déisme, obtient un grand succès au XIXe siècle en Allemagne, et il est traduit dans presque toutes les langues, notamment en français par Gosvin-Joseph-Augustin de Stassart. Eckartshausen fut membre des Illuminés de Bavière sous le nom de Aetilius Regulus. La théosophie d'Eckartshausen s'appuie à la fois sur les textes hermétiques et sur la doctrine néoplatonicienne des correspondances entre le microcosme et le macrocosme, apparue à la Renaissance1. Elle intègre la conception cabalistique de Dieu (En Sof) et la théologie négative chrétienne. Eckartshausen voit en Dieu la lumière qui emplit toute chose, la présence véritable que l'on peut «sentir» en soi ou percevoir dans la nature, mais en aucun cas comprendre. Ce sont les analogies et les correspondances qui permettent selon Eckartshausen de percevoir intuitivement l'essence de Dieu, qui se manifeste indirectement dans les phénomènes naturels. Le Christ, entendu par lui comme un médiateur entre Dieu et le monde, a investi la nature pour la rehausser et la réhabiliter après la Chute, et c'est en cherchant à le connaître que l'homme s'engage sur le chemin de la rédemption et de la réintégration. Wikipedia
Eckartshausen Karl von
UGS 9782905651174 Catégories , Éditeur

Informations complémentaires

Poids 0,164 kg
Dimensions 16,5 × 11,5 × 1,8 cm
ISBN

978-2905651174

Date de parution

1991

ISBN-10

2905651172

Nombre de pages

169

Vous aimerez peut-être aussi…

Ouvrages similaires