Editions du Septénaire

Le Nycthémèron d'Apollonius de Tyane

Jan van Rijckenborgh – Editions Rozekruis Pers –

Apollonius de Tyane, ce grand Initié aux mystères pythagoriciens, marqua l’époque christique par sa sagesse, ses miracles et son enseignement au point d’être comparé à Jésus.

14,00

5 en stock

Ajouter à ma liste de souhaits

Description

Jan van Rijckenborgh éclaire le sens profond de ce processus libérateur en douze étapes décrit dans les « douze heures » du Nycthéméron, qui faisait des disciples d’Apollonius de Tyane des âmes éveillées à la Conscience universelle.

Sommaire

LE NYCTHEMERON D’APOLLONIUS DE TYANE ( NYC )

Expliqué par Jan van Rijckenborgh
Deuxième édition revue 1994 ROZEKRUIS PERS – HAARLEM – PAYS – BAS

LES DOUZE HEURES DU NYCTHEMERON 7

PREMIÈRE HEURE 17
Dans l’unité, les démons chantent les louanges de Dieu ; ils perdent leur malice et leur colère.
DEUXIÈME HEURE 25
Par le binaire, les poissons du Zodiaque chantent les louanges de Dieu, les serpents de feu s’enlacent autour du caducée et la foudre devient harmonieuse.
TROISIÈME HEURE 35
Les serpents du caducée d’Hermès s’entrelacent trois fois, Cerbère ouvre sa triple gueule et le feu chante les louanges de la foudre.
QUATRIÈME HEURE 45
A la quatrième heure, l’âme retourne visiter les tombeaux ; c’est le moment où s’allument les lampes magiques aux quatre coins des cercles ; c’est l’heure des enchantements et des illusions.
CINQUIÈME HEURE 53
La voix des grandes eaux chante le Dieu des sphères célestes.
SIXIEME HEURE 59
L’esprit se tient immobile; il voit les monstres infernaux marcher contre lui et il est sans crainte.
SEPTIEME HEURE 73
Un feu donne la vie à tous les êtres animés est dirigé par la volonté des hommes purs. L’initié étend la main et les souffrances s’apaisent.
HUITIEME HEURE 81
Les étoiles se parlent, l’âme des soleils correspond avec le soupir des fleurs ; des chaînes d’harmonie font correspondre entre eux tous les êtres de la nature.
NEUVIEME HEURE 89
Le nombre qui ne doit pas être révélé.
DIXIEME HEURE 107
C’est la clef du cycle astronomique et du mouvement circulaire de la vie des hommes.
ONZIEME HEURE 115
Les ailes des génies s’agitent avec un bruissement mystérieux ; ils volent d’une sphère à l’autre et portent de monde en monde les messages de Dieu.
DOUZIEME HEURE 121
Ici s’accomplissent par le feu les œuvres de l’éternelle lumière.

Auteur

Jan van Rijckenborgh

Très jeune, il aspire à retrouver la source originelle de toute connaissance et entreprend une recherche méthodique, guidé par les textes hermétiques, les évangiles gnostiques et les manifestes de la Rose-Croix du XVIIème siècle. Sa certitude de suivre un plan déjà inscrit en lui-même et son don visionnaire exceptionnel lui font rapidement dépasser les formes religieuses et occultes de la recherche ésotérique. Il dénonce l'énorme " mystification de l'au-delà ", recherche l’auto-franc-maçonnerie personnelle et dépasse toute forme de détachement mystique ou mentale. Il pressent la puissance de l'idée gnostique : « Notre recherche nous montre qu'il existe un royaume originel dépassant de loin les domaines du Nirvana eux-mêmes. Nous avons découvert que ceux qui l'avaient atteint avaient tous parcouru le même chemin. » Dévoilant les lois septuples de l'univers, il entreprend une œuvre fondamentale : décrire et enseigner le chemin parcouru qui relie l’humanité au monde divin originel.

Informations complémentaires

Poids 0.5 kg
Nombre de pages

ISBN

ISBN-10

Ouvrages apparentés