Editions du Septénaire

Le miroir des âmes simples et anéanties

Marguerite Porete – Editions Albin Michel.

Une grande richesse spirituelle, au coeur de l’expérience religieuse la plus radicale – Dieu est Amour – et un auteur conduit sur le bûcher de l’Inquisition en 1310 : voilà qui fait de cet ouvrage un chef d’oeuvre de la littérature mystique française, dans la lignée de Jean de la Croix, Maître Eckart…

8,50

Rupture de stock

Description

Marguerite Porete fait partie des béguines, un important courant de piété très actif au 13e siècle. Son livre présente l’Amour de l’âme touchée par Dieu ; elle fait dialoguer de façon allégorique l’Ame et la Raison.

Son titre complet, Le miroir des âmes simples et anéanties et qui seulement demeurent en vouloir et désir d’amour, par et dans chacun de ses mots, contient (quasiment) toute la thèse de Marguerite Porete. Elle y détaille :

« Seigneur, qu’est-ce que je comprends de votre puissance, de votre sagesse ou de votre bonté ? Ce que je comprends de ma faiblesse, de ma sottise et de ma mauvaiseté. Seigneur, qu’est-ce que je comprends de ma faiblesse, de ma sottise et de ma méchanceté ? Ce que je comprends de votre puissance, de votre sagesse et de votre bonté. Et si je pouvais comprendre l’une de ces deux natures, je les comprendrais toutes deux. Car si je pouvais comprendre votre bonté, je comprendrais ma mauvaiseté. Et si je pouvais comprendre ma mauvaiseté : telle est la mesure. »1.

  • Reconnaissance de l’erreur (ingénue) et soumission à la Nature :

… « Et ce simple vouloir, qui est divin vouloir, met l’Âme en divin état. Plus haut, nul ne peut aller ni descendre plus profond ni être homme plus annulé. Qui veut entendre cela se garde des pièges de Nature, car aussi subtilement que le soleil tire l’eau hors du drap, sans qu’on s’en aperçoive, même en le regardant, pareillement Nature se trompe à son insu si elle ne se tient sur ses gardes grâce à sa très grande expérience. »

« Ah! Dieu, que Nature est subtile en bien des points en demandant sous apparence de bonté et sous couleur de nécessité ce qui nullement ne lui revient ».

Auteur

PORETE Marguerite

Informations complémentaires

Poids 0.3 kg

Ouvrages apparentés