Editions du Septénaire
Aucun article dans le panier.

L'appel de la Fraternité de la Rose-Croix

Jan van Rijckenborgh – Rozekruis Pers –

Le premier des Manifestes Rose-Croix  paru en 1614, s’appelle “La Fama Fraternatis”. Il s’agit d’un appel aux savants et aux grands de ce monde pour entreprendre la réformation nécessaire en vue de l’arrivée du  Verseau et de ses influences nouvelles. C’est une onde de choc qui se répand sur le mond intellectuel de l’époque !

30,00

4 en stock

Ajouter à ma liste de souhaits

Description

Fondé en 1604 à Tübingen, le cercle des frères de la Rose-croix trouva son apogée dans les années 1614-1616 avec la publication des Manifestes Rose-Croix grâce à laquelle l’Europe occidentale connut au 17ème siècle une forte impulsion spirituelle qui poussa les hommes à se tourner vers la “moitié inconnue du monde”.

Dans ce récit fort énigmatique, il est évoqué la vie de Christian Rose-Croix, qui entreprend un voyage pour aller à la rencontre de la sagesse de ce monde : Chypre, Damas, Damcar, Egypte, Fez, Espagne. Il tenta de faire appliquer la réformation qu’il pressentait nécessaire, mais fut souvent éconduit. Revenu en Europe, il tente l’expérience avec seulement quelques collaborateurs et constitue la Fraternité de la Rose-Croix. Des générations de travail,où les frères se succèdent. L’histoire culmine lors de la découverte du temple-tombe du Père-Frère Christian Rose-Croix  et de la demeure Sancti Spiritus, qui serait accessible à l’homme individuellement !

L’analyse ésotérique et les commentaires de Jan van Rijckenborgh sont plus que nécessaires pour donner un sens à cette “Fama”, qui autrement resterait bien mystérieuse.

L’auteur tente néanmoins de garder le ton du texte original, fait ressortir l’impérieuse nécesité d’entreprendre la réforme à un niveau individuel, si bien que s’en dégagent assez clairement les attributs “Rose-Croix” toujours d’actualité aujourd’hui !

Auteur

Jan van Rijckenborgh

Très jeune, il aspire à retrouver la source originelle de toute connaissance et entreprend une recherche méthodique, guidé par les textes hermétiques, les évangiles gnostiques et les manifestes de la Rose-Croix du XVIIème siècle. Sa certitude de suivre un plan déjà inscrit en lui-même et son don visionnaire exceptionnel lui font rapidement dépasser les formes religieuses et occultes de la recherche ésotérique. Il dénonce l'énorme " mystification de l'au-delà ", recherche l’auto-franc-maçonnerie personnelle et dépasse toute forme de détachement mystique ou mentale. Il pressent la puissance de l'idée gnostique : « Notre recherche nous montre qu'il existe un royaume originel dépassant de loin les domaines du Nirvana eux-mêmes. Nous avons découvert que ceux qui l'avaient atteint avaient tous parcouru le même chemin. » Dévoilant les lois septuples de l'univers, il entreprend une œuvre fondamentale : décrire et enseigner le chemin parcouru qui relie l’humanité au monde divin originel.

Informations complémentaires

Poids 0.7 kg

Ouvrages apparentés