Her-Bak “Disciple”

Livre

9,00

Editions Flammarion

He- Bak “Pois Chiche”, le petit apprenti, devient disciple du temple. Des secrets de la matière, son maître le mène de son bras sûr, au-delà de lui-même, vers cette connaissance mythique qui fait la grandeur de l’Egypte, et qui fera de lui un Maître.

Her-Bak “Pois Chiche”, Her-Bak “Disciple”, ou la vie d’un jeune garçon de l’Egypte ancienne, à la manière d’un conte initiatique.
«Le Sage eut une lueur d’ironie dans les yeux, il murmura:
“Dis-moi, Her-Bak, connais-tu une mère qui puisse ne pas mourir?
– Comment serait-ce possible? Tout ce qui naît ne doit-il pas subir la mort?
– C’est pourquoi une telle mère ne doit ni être née ni avoir forme corporelle ; car c’est sur le corps que la mort exerce son pouvoir. Et cette mère, nourrice de la Vie, sera nécessairement de la nature de ce qui donne la Vie, et que nous appelons âme.”
Le Sage émit une conclusion provisoire: “Ainsi le problème de la Vie n’est pas encore approfondi ; mais la possibilité de la Mère-qui-ne-meurt-pas t’approche de la solution, car elle te révèle le sens de la mort: cette mort n’est alors qu’un passage de l’être dans le ventre de la grande Mère Nout qui provoque toutes les transformations.
– Si la mort est un moment de transformation, il doit rester, en dehors du corps inerte, quelque chose qui continue à vivre…”
Le Sage rectifia: “…qui est la Vie.”
Her-Bak s’efforçait de retenir chaque parole. Enfin, il posa “la question”: “Le problème fondamental serait donc: Qu’est-ce que la Vie? Qu’est-ce que la Vie si elle est autre chose qu’apparence passagère, maturation de semence et transition entre naissance et mort?”»

Ce livre s’adresse aussi bien aux égyptologues qu’à tous ceux qui, sans préparation spéciale, désireraient connaître l’étonnante civilisation pharaonique. Il est né du désir d’exposer en une synthèse vivante, et sous forme facilement accessible à la mentalité occidentale, l’ensemble des problèmes évoqués par l’antique Egypte et l’ensemble de la connaissance impliquée dans son œuvre.

Tel est le but et le programme d’Her-Bak “Disciple”: partager avec le lecteur la propre initiation aux arcanes d’une sagesse qui fut la source de toute civilisation méditerranéenne.

2 en stock

Ajouter à ma liste de souhaits

Informations complémentaires

Poids 0,420 kg
Dimensions 3,5 cm
Date de parution

ISBN

Nombre de pages

Auteur

SCHWALLER DE LUBICZ Isha

Isha Schwaller de Lubicz (Condé-sur Noireau, 11 janvier 1885 - Paris 17e, 24 décembre 1962) est une théosophe, égyptologue et écrivaine française. Isha Schwaller de Lubicz est née Charlotte Jeanne Germain. Originaire de Condé-sur-Noireau dans le Calvados, en Normandie, elle prend le pseudonyme d'Isha lors de sa venue à Paris dans le cercle théosophique et initiatique du journal Le Théosophe, dirigé par Liévin Revel puis par ses deux fils jusqu'en 1917, avant d'adhérer au cercle des Veilleurs et à son nouveau groupe de presse (où elle publie des articles sur l'initiation féminine et où elle est aussi spécialisée dans l'eurythmothérapie et l'éducation infantile). Elle épouse l'armateur Georges Lamy, avec qui elle a quatre enfants (Jacques, Suzanne, Lucie et Jean). À la mort de son mari Georges Lamy, Isha épousera en 1926 l'ingénieur chimiste et philosophe hermétiste René Adolphe Schwaller de Lubicz (1887-1961). Elle participera aux activités féminines de la «station scientifique de Suhalia» qui fut en fonction en Haute-Engadine entre 1922 et 1928 —elle a été lancée et financée par Louis-Alain Guillaume, et dirigée par René Adolphe Schwaller. Schwaller de Lubicz fut chargée entre autres des initiations de son groupe de Névites, des activités artisanales féminines et de la cueillette des "simples" pour la pharmacopée homéopathique de la Station Scientifique. À partir de 1930, elle s'installe à Grasse, au Mas de Coucagno, voyage en Méditerranée avec son mari sur un yacht, séjourne à Majorque deux ans dans le monastère où vécut Raymond Lulle, puis en Algérie. Elle finit par se fixer en Haute-Egypte pendant une douzaine d'années (1939-1952) et travaille au sein du Groupe de Louxor, fondé en 1943, avec d'éminents égyptologues de l'IFAO tels que Alexandre Varille, Arpag Mekhitarian et Clément Robichon. Elle y plaide la cause d'une égyptologie symboliste. Elle loge dans les dépendances de l'Hôtel Winter Palace Louxor en compagnie de sa fille Lucie Lamy et de son second mari, René Adolphe Schwaller de Lubicz. À son retour en France, Georges Rémond accueille dans la collection Homo sapiens qu'il dirige chez Flammarion, Her Bak Pois Chiche (1955) et Her Bak Disciple (1956) — publiés initialement au Caire — dans une édition enrichie. Ces ouvrages d'ésotérisme et d'égyptologie eurent alors un certain succès commercial et furent traduit dans plusieurs langues. Wikipedia
UGS 9782081307667 Catégories , , Éditeur
Nombre de pages : 544
Date de parution : 2014
ISBN : 9782081307667
Poids : 0.420 kg
Hauteur : 3.5 cm

Vous aimerez peut-être aussi…

Ouvrages apparentés

Recevez cette superbe lampe de lecture à LED

Dès 100€

de commande

6 niveaux de luminosité
Rechargeable par port USB
Avec clips
Valeur 12 euros