Rechercher

Editions du Septénaire
eLibrairie Spiritualité Gnose Hermétisme

Editions du Septénaire
eLibrairie Spiritualité Gnose Hermétisme

Mystères des Grands Opéras

de

13.00

Editions Ensro

Anneau maudit, épées magiques, arbre du monde, nains et dragons, pactes avec les forces obscures, le lecteur du XXIe siècle ne sera pas dépaysé dans ce livre.

Si nos mythes fondateurs trouvent aujourd’hui leur expression dans le cinéma à grand spectacle et la littérature fantastique, nous les retrouvons dans ce livre chez Goethe et Wagner sous leur forme poétique, médiévale et romantique.

Or, si les chercheurs de vérité modernes trouvent ici les clés de l’âme humaine au passé et au présent, Max Heindel nous en livre la dimension future où l’homme, enfin conscient de lui-même, se libère et met en œuvre sa connaissance du bien et du mal.

Plus que 1 en stock

Ajouter à ma liste de souhaits

Description

Opéras étudiés dans cet ouvrage

Faust

Parcifal

L’Anneau du Nibelung

Tannhauser

Lohengrin

Informations complémentaires

Poids 0.270 kg
Dimensions 21 × 13.5 × 1.3 cm
Date de parution

2018

ISBN

978-2900210086

Nombre de pages

178

Auteur

HEINDEL Max

Né à Aarhus (Danemark) le 23/07/1865 et mort à Oceanside (Californie) le 06/01/1919, Carl Louis von Grasshoff, dit Max Heindel, est le fondateur de la Rosicrucian Fellowship (Association rosicrucienne), basée à Mount Ecclesia, Oceanside, en Californie. Son père François L. Von Grasshoff était d'origine allemande et sa mère était danoise. À l'âge de 16 ans, il entra à l'école de marine de Glasgow, où il fit des études d'ingénieur. Entre 1895 et 1901, il vécut à New York comme ingénieur consultant. En 1903, il s'établit à Los Angeles, où il devint membre de la Société théosophique, dont il fut vice-président en 1904 et 1905. Après une grave crise cardiaque en 1905, il fut pendant des mois aux portes de la mort. Ayant entendu dire qu'un maître spirituel enseignait sur le vieux continent, Max Heindel se rendit en Allemagne et y séjourna du début novembre 1907 à fin mars 1908. Il fréquenta les milieux théosophiques allemands, notamment à Berlin. Il suivit de nombreux cycles de conférences et eut également quelque six entretiens privés avec Rudolf Steiner, alors secrétaire général de la section allemande de la Société théosophique. Dès son retour aux États-Unis, il fonda son premier centre rosicrucien, le 14 novembre 1908, et il publia sa Cosmosgonie des Rose-Croix en 1909. Il entreprit alors des tournées de conférences qui eurent beaucoup de succès, ce qui le conduisit à envisager la création d'un vrai centre de diffusion de sa philosophie rosicrucienne, lequel fut construit à Oceanside. En août 1910, il épousa une théosophe, Augusta Foss, qui lui enseigna l'astrologie, dont elle était très férue. Ils vécurent d'abord pendant huit mois à Ocean-Park, près de Los Angeles, et s'établirent ensuite à Oceanside, en Californie. En 1910, Max Heindel faillit de nouveau mourir d'une grave crise cardiaque et fut hospitalisé, mais à peine rétabli, il reprit la diffusion des enseignements rosicruciens. Il organisa des cours par correspondance, entièrement gratuits, qui comportaient des cours de Bible, des cours de philosophie rosicrucienne et des cours d'astrologie. Le 6 janvier 1919, une ultime crise cardiaque eut raison de lui.
HEINDEL MAX
UGS 9782900210086 Catégories , , Éditeur

Informations complémentaires

Poids 0.270 kg
Dimensions 21 × 13.5 × 1.3 cm
Date de parution

2018

ISBN

978-2900210086

Nombre de pages

178

Ouvrages similaires