La Voix du Silence

Ouvrage

8,40

Blavatsky – Editions Adyar
Le Livre des Préceptes d’Or est l’un des ouvrages réservés aux étudiants en mysticisme dans certains monastères bouddhistes…

Rupture de stock

Me prévenir si cette référence est à nouveau disponible

Description

Écrit en grande partie à Fontainebleau, lors d’un séjour durant l’été 1889, La Voix du Silence est un fragment du  Livre des Préceptes d’Or qui est l’un des ouvrages réservés en Orient, aux étudiants en mysticisme. L’ouvrage d’après lequel Madame Blavatsky a traduit ces fragments fait partie de la série où ont été prises aussi les Stances du livre de Dzyan qui servent de base à la  Doctrine secrète.

” Le Sentier de la Libération.

Tous les êtres désirent la libération de la souffrance. Cherche, par conséquent, les causes de la souffrance et supprime les. En entrant dans le Sentier, on atteint la libération de la souffrance. Exhorte donc tous les êtres à entrer dans le Sentier.”

Informations complémentaires

Poids 0,140 kg
Dimensions 1,1 cm
ISBN

Auteur

BLAVATSKY Helena Petrovna

Helena Petrovna von Hahn, connue sous le nom d'Helena Blavatsky ou Madame Blavatsky (Елена Петровна Блаватская), née à Yekatérinoslav le 30/07/1831 et morte à Londres le 08/05/1891, est la fondatrice de la Société théosophique et d'un courant ésotérique auquel elle donna le nom générique de Théosophie, et qu'on appelle plus clairement "théosophisme". En juillet 1848, elle se marie avec Nicephore Vassilievitch Blavatsky, vice-gouverneur de la province d'Erevan (Arménie, russe depuis 1828). Il a 40 ans, elle en a 18. Trois mois après, elle quitte son mari. Dès octobre 1848, aidée financièrement par son père, elle réalise une première série de voyages. Elle va rencontrer des sorciers, rebouteux, chamans de Mongolie et d'Inde, lamas du Caucase et du Tibet, yogis d'Inde et de Ceylan, spirites russes et égyptiens, médiums, sages et autres personnes spirituellement remarquables, qui vont profondément l'influencer. En 1858, Helena Blavatsky passe par la France et l'Allemagne. En janvier 1859, elle revient à Pskov en Russie, chez sa sœur, la veuve Vera Yahontoff. Entre 1863 et 1865, elle voyage au Caucase et surmonte diverses crises psychologiques ou mystiques, dont le dédoublement. Début 1865, Helena Blavatsky visite les Balkans, la Grèce, l'Égypte, la Syrie (chez les Druzes) et l'Italie où Giuseppe Mazzini l'initierait au carbonarisme. En 1868, la voici à Florence, en Serbie, puis en Inde, et d'après elle pour la seconde fois, au Tibet. Elle visite Jérusalem, part à Odessa (juillet 1872) puis à Paris. Helena Blavatsky se fixe à New York en juillet 1873, à 42 ans, où elle fonde le 17 novembre 1875 la Theosophical Society (Société théosophique). En septembre 1877, Helena Blavatsky fait paraître à New York en deux gros volumes, en anglais, "Isis dévoilée". Le quatrième et dernière série de voyages (1885-1887) la conduit en Italie, en Suisse, en Allemagne et en Belgique. Elle termine son livre le plus connu, "La doctrine secrète" (1888), à Ostende, en Belgique. Dans la doctrine des théosophes, tels qu'elle apparaît dans les deux ouvrages de Blavatsky ("Isis dévoilé" et "La doctrine secrète"), Blavatsky réécrit l'histoire du monde en se basant sur ses visions, car elle est en contact avec ce qu'elle nomme les "archives akashiques", des images mentales du passé inscrites dans le tissu de l'univers, et accessibles à ceux qui ont atteint un niveau de conscience suffisant. Babelio L'ésotérisme de la Théosophie permet d'aborder l'Occultisme sans danger de confusion entre psychisme et spiritualité. Les Maîtres dont elle se réclame sont les vrais grands Initiés de tous les temps.
Blavatsky Helena Petrovna
UGS 9782850002236 Catégories , Éditeur
Nombre de pages :
Date de parution :
ISBN : 9782850002236
Poids : 0.140 kg
Hauteur : 1.1 cm

Ouvrages apparentés

Recevez cette superbe lampe de lecture à LED

Dès 100€

de commande

6 niveaux de luminosité
Rechargeable par port USB
Avec clips
Valeur 12 euros