Meilleures ventes

Fabricants

Promotions

Fournisseurs

Déjà vus

Les deux visages de la femme

EDS13

New product

Nicole Marchand - Editions du Septenaire 

Ce second ouvrage de Nicole Marchand sur Shakespeare délivre au premier abord un suc plus arrondi, plus suave que le précédent.

Cette impression cesse lorsque l'auteure nous fait découvrir les portraits de femmes diaboliques, un certain féminin qui emprunte les formes trompeuses du Beau et du Vrai pour semer dans nos vies la graine de la perdition...

Plus de détails

18,00 € TTC

En savoir plus

S'y oppose un autre féminin : la force de l'amour salvateur, représenté symboliquement chez William Shakespeare et chez Gustav Meyrink par des portraits de femmes à la douceur et à la fermeté angéliques.

Pas à pas, nous comprenons que les personnages féminins, imaginés par ces deux auteurs, ont pour mission de représenter symboliquement deux qualités d'âme opposées. En l'être humain, de quelque sexe qu'il soit, l'âme est de polarité féminine réceptive dans sa relation au Penser divin, à l'Esprit de polarité masculine, qui l'inspire et la dynamise. Du moins quand tout est bien.

Mais... tout n'est pas bien : l'âme humaine emplie de l'amour de soi se dresse contre l'esprit dont elle devrait être l'épouse. Un combat plein de périls se livre alors entre les deux potentialités féminines de l'âme. 

William Shakespeare et Gustav Meyrink l'expriment par le face à face dramatique de deux figures symboliques connues depuis toujours de la Doctrine secrète qui est cachée dans les légendes et les mythes...

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Les deux visages de la femme

Les deux visages de la femme

Nicole Marchand - Editions du Septenaire 

Ce second ouvrage de Nicole Marchand sur Shakespeare délivre au premier abord un suc plus arrondi, plus suave que le précédent.

Cette impression cesse lorsque l'auteure nous fait découvrir les portraits de femmes diaboliques, un certain féminin qui emprunte les formes trompeuses du Beau et du Vrai pour semer dans nos vies la graine de la perdition...