Meilleures ventes

Fabricants

Nouveaux produits

Promotions

Fournisseurs

Déjà vus

Le Livre des neuf rochers

ARF15

New product

Rulman MERSWIN - Editions Arfuyen.

Le Livre des neuf rochers se présente comme une initiation du monde de la chrétienté. Dans l'ensemble très éloigné de la vérité, il faut à chaque chrétien gravir des rochers, où lui sont présentés les obstacles qui empêchent le retour à Dieu.

Plus de détails

Attention : dernières pièces disponibles !

16,00 € TTC

En savoir plus

La Chrétienté se trouve dans l'impiété.

Dieu a envoyé de nombreux signes, y compris son fils, mais la chrétienté, dans sa nature d'en-bas, ne veut comprendre. Le véritable amour de Dieu s'est éteint et les préceptes premiers ont disparu.

 

Bien que son corps, en perpétuel décomposition puisse être comparé à un tonneau malodorant, c’est à lui que l’homme accorde la direction de sa vie.

 Dieu a donné vie au corps pour le faire devenir un homme.

Pour cela, il y a déposé l’âme noble créée à son Image. Par sa noblesse, celle-ci a le pouvoir de discerner ce qui est au-dessus d’elle puis de conseiller le corps, qui est censé lui obéir.

Mais vérifie ce qui advient dans le monde d'aujourd’hui : l’âme est soumise à ce laid tonneau pourri. Elle vit dans l’odeur nauséabonde qui s’en dégage !

Dieu a commandé que le corps périssable et misérable soit soumis à l’âme noble, et ce jusqu’à la mort, mais les hommes agissent aujourd’hui comme s’ils devaient vivre éternellement dans la matière. Ils ont été jusqu'à oublier l'aspiration à l’origine, là d’où provient son âme noble et qui est pourtant pour lui l'unique voie de salut.

Ils sont comme pris sous un filet, qui empêche toute élévation.

Au-dessus du filet se trouve un amoncellement de neuf rochers menant jusqu'au ciel.

Le premier rocher

La situation des hommes se tenant sur ce rocher est périlleuse. Ils s’imaginent pouvoir concilier à la fois leur nature et Dieu. Ce qui est dangereux et difficilement conciliable !

Sache que les esprits mauvais font tout ce qui est en leur pouvoir pour prendre les hommes dans les rets des tentations de ce siècle, afin de les ramener sous le filet du monde illusoire et trompeur !

Nombre de jeunes arrivant à l’âge adulte se jettent joyeusement sous le filet trouvant là de quoi épanouir leur nature.

D’autres hommes s’en extirpent difficilement en rampant sur le rocher. Ils sont éteints comme des cadavres !

Le deuxième rocher

Les hommes se trouvant sur ce rocher sont moins nombreux.

Au départ, ces hommes étaient pleins de courage et volontaires, pour permettre le chemin du retour à l'âme, mais ils ignoraient tout des tromperies pendables de l’esprit malin.

Celui-ci leur suggère qu’ils sont faibles et fragiles, qu’ils ne pourront aller plus avant et qu’ils doivent garder confiance en Dieu. Il susurre à leur esprit qu’ils ont renoncé à un monde, qui leur aurait procuré bien des joies, dont ils auraient pu se délecter longtemps encore.

Ainsi éveille-t-il en eux un orgueil spirituel qu’ils ne peuvent discerner par eux-mêmes !

Il leur inspire également l’idée qu’ils sont suffisamment sages et savants pour se passer des conseils de quiconque.

Enfin, il leur permet de se trouver satisfaits de la vie qu’ils mènent de sorte qu’ils voudraient mourir en un tel état.

Les Amis de Dieu n’osent plus les aider ou les conseiller, car ces hommes ne les croiraient pas et risqueraient au contraire de devenir plus mauvais et de s’enfuir sous le filet.

Les hommes sur ce rocher maîtrisent mieux leur nature, mais la ligne lancée par l’esprit malin les fige dans  cette position, alors que le but est gravir les autres rochers.

Le troisième rocher

Les hommes présents sur ce rocher sont encore moins nombreux.

L’esprit malin est inquiet à leur sujet et il a lancé une longue ligne pleine d’hameçons au milieu d’eux pour les retenir afin qu’ils ne s’élèvent pas davantage. Il s’agit de leur faire garder des préoccupations terrestres, d’activer leur volonté propre.

Le quatrième rocher

Il est hommes qui peuvent retomber directement sous le filet et d’autres s’élèvent directement jusqu’à c rocher sans s’arrêter aux rochers intermédiaires.

Mais les hommes sont globalement encore moins nombreux sur ce quatrième rocher !

Malgré leur air aimable, sache qu’ils sont encore enclins à la colère et à d’autres défauts. Ils s’en gardent autant que possible, mais ils y succombent trop souvent car ils ne pratiquent pas le véritable abandon et ignorent le renoncement total.

Ils ne connaissent pas la soumission complète et vivent encore de leur volonté propre !

Si la mort les frappe sur ce 4e rocher, ils subiront un Purgatoire sévère. Celui-ci sera néanmoins moins sévère que pour les hommes situés sur les rochers en-dessous et leur récompense éternelle sera elle au contraire plus élevée.

Ils ignorent les œuvres secrètes et cachées que Dieu accomplit à notre époque avec ses Amis secrets et inconnus qui lui sont totalement soumis.

Le cinquième rocher

Pourquoi reste-t-il si peu d’hommes sur ce cinquième rocher ? C’est le commencement de la vraie voie qui conduit à l’origine.

Ici les hommes ont la vraie volonté de ne plus vivre selon leurs désirs. Tous leurs faits et gestes montrent qu’ils se tiennent sur la voie, qu’ils s’en remettent à Dieu jusqu’à la mort.

L’esprit malin a remarqué que ces hommes avaient atteint la vraie voie. Aussi a-t-il lancé une ligne générant l’inconstance. Ainsi le désir d’avoir une volonté propre ne meurt-il pas totalement en eux.

On voit ainsi des hommes redescendre à certains moments sur le quatrième rocher et reprendre leur ancienne façon de vivre.

Le sixième rocher

Celui-ci s’élève fort haut par rapport au cinquième rocher. Seul un petit nombre d’hommes s’y tient !

Ces hommes se sont abandonnés à Dieu, ont renoncé à leur volonté propre pour s’n remettre à celle de Dieu. Ils sont déterminés à obéir et à rester constants jusqu’à la mort. Mais ils ont encore une longue ascension à accomplir avant d’atteindre leur origine.

Sont-ils encore retenus par une ligne de l’esprit malin ? Oui, l’hameçon c’est qu’ils voudraient obtenir quelque consolation et reconnaissance de la part de Dieu !

Ces hommes sont très conscients et savent ce qu’ils font. Ils laissent l’esprit malin lancer subrepticement dans leurs désirs cet hameçon avec lequel il les piège et les retient pour les empêcher d’approcher de l’origine.

Ils ont grand besoin de connaître les désirs cachés de leur nature et de les combattre tout au long de la vie.

Le septième rocher

Très peu d’hommes y vivent. Ils ont le souci constant de dominer leur nature humaine pour témoigner de leur soumission à Dieu.

Ils n’ont de cesse d’obéir à Dieu dans tout ce qu’Il leur commande : dans les œuvres extérieures mais aussi dans le zèle intérieur qu’ils mettent à attendre qu’Il leur manifeste Sa Volonté.

Mais alors, pourquoi ces hommes sont-ils encore captifs et empêchés de voir leur origine ?

L’esprit malin est fort soucieux au sujet de ces hommes, car il risque vivement de les perdre. C’est pourquoi il jette au milieu d’eux un crochet bien adapté à leur état du moment.

Ils œuvrent avec la grâce de Dieu et quelquefois s’en servent en secret pour satisfaire leur nature humaine. Ils ne sont pas conscients de la faute qu’ils commettent, mais l’esprit malin qui est prompt à les conseiller s’en rend bien compte lui !

Ces hommes qui abusent ainsi de la grâce divine au profit de leur nature humaine devront endurer les feux du Purgatoire.

Le huitième rocher

Là se trouvent quelques hommes chers à Dieu ! Ces hommes ont eu l’occasion de jeter un regard rapide dans l’Origine, mais ils ne sont pas en mesure de l’exprimer ni par des images ni par des mots.

L’esprit malin a déployé pour eux deux crocs bien particuliers.

Ayant eu un aperçu de l’origine, ils s’en sont emparés avec avidité et voudraient en avoir davantage.

L’homme dissimule en lui une volonté bien indiscrète, tellement cachée en eux qu’ils en sont inconscients. Il est d'autant plus difficile de s'en débarrasser.

Dieu conduit ces hommes par des chemins étranges et merveilleux. Il leur est donné de voir des choses remarquables et inconnues de tous, mais, et c'est là le deuxième croc, ces derniers y projettent leurs propres images et s'y lient en secret. Ce qui les prive de la grâce pourtant ardemment désirée de l'Origine !

Ils n'échapperont pas au feu du Purgatoire mais de façon bien moindre que ceux stationnés sur les rochers précédents et leur récompense éternelle sera beaucoup plus grande.

Le neuvième rocher

Le sommet de ce rocher est si élevé qu'il semble rejoindre le ciel. A l'extrémité se cache la porte, qui ouvre sur l'Origine des choses.

Quelques hommes seulement prenaient de grands risques pour gravir ce rocher et pourtant en retombaient souvent rapidement.

Mais Dieu n'a pas conçu ce rocher pour que si peu d'hommes ne l'habitent, au contraire !

Dans ces hommes, il ne reste plus la moindre goutte de sang dans les veines ou la moindre moelle dans les os. Tout ce qui provient de leur ancienne nature est desséché. C'est pourquoi à tes yeux ils paraissent malades et affaiblis.

Mais si intérieurement ils t'apparaissent comme des anges resplendissants, c'est que le Seigneur les a pourvus d'un sang pur et d'une moelle pure. Peux-tu concevoir cela ?

Dieu a versé sur eux tant de grâces lumineuses, qu'ils ne peuvent que rayonner !

Savent-ils qu'ils sont proches de l'Origine ? Non pas vraiment. Il arrive qu'un bref regard dans l'Origine leur soit accordé, grâce auquel ils apprennent l'existence d'un monde différent, lumineux, resplendissant.

Ces hommes s'en sont totalement remis à Dieu. Si Dieu leur envoie une douce consolation, ils en sont plus effrayés que s'Il les en privait !

Ils sont si profondément humbles qu'ils se déprécient et se tiennent pour insignifiants, eux et les œuvres qu'ils ont accomplies. Ils sont libres et heureux en toutes choses voulues par Dieu.

Ils n'ont pas même le moindre désir de regarder dans l'Origine, car ils s'en sentent indignes.

Les esprits du mal ont éprouvé ces hommes avec toutes les tentations imaginables, certaines mêmes inconcevables pour l'esprit humain. Tant que l'âme et le corps sont réunis, l'esprit du Mal ne renonce pas !

Le chemin le plus sûr pour l'homme est de gravir ces hauts rochers par l'exercice du pur renoncement. Ce n'est qu'ainsi qu'il trouvera la Paix !

L'Origine

Dieu montre l'Origine à certains hommes avant qu'ils n'atteignent le neuvième rocher. Après cependant leur vie sera amère jusqu'à la mort (il en a été ainsi pour saint Paul).

Dieu montre l'Origine à d'autres lorsqu'ils atteignent le neuvième rocher. D'autres peuvent y séjourner pendant deux/trois voire cinq/six ans. Et Dieu laisse quelques hommes se consumer jusqu'à leur mort et ne les fait voir dans l'Origine que durant les derniers instants. Et certains ne verront pas l'Origine de leur vivant, uniquement lorsque leur âme aura quitté le corps.

Dieu sait parfaitement ce qui est utile et bon pour chaque cas !

Si un seul homme pouvait assembler en lui toutes les joies naturelles de ce monde insensé, celles-ci ne compteraient pourtant pour rien, comparées à celle que Dieu partage avec ses Amis, rien qu'un instant sur le neuvième rocher.

Ce qui existe là, dépasse la raison humaine et ne saurait être décrit ou compris ! Ces hommes entrent dans l'Ecole du Saint Esprit ! Ce sont les Amis de Dieu !

A leur mort, ils n'ont qu'un pas à faire pour entrer dans la Vie éternelle.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Le Livre des neuf rochers

Le Livre des neuf rochers

Rulman MERSWIN - Editions Arfuyen.

Le Livre des neuf rochers se présente comme une initiation du monde de la chrétienté. Dans l'ensemble très éloigné de la vérité, il faut à chaque chrétien gravir des rochers, où lui sont présentés les obstacles qui empêchent le retour à Dieu.